De nouvelles de nos amis de Quimper

Si vous passez à Quimper ne manquez pas l’exposition « ARMER LES TOBOGGANS » du 14 avril au 10 juin, au Centre d’Art Contemporain « Le Quartier » 10 Esplanade François Mitterrand.

Citons la Directrice Keren Detton pour cadrer l’essence de cette exposition qui « associe les œuvres de trois artistes de générations différentes qui recourent dans leurs pratiques respectives à des références à l’art minimal. La question de l’autonomie du médium (film, sculpture ou peinture…) croise ici celle de la place et du rôle du visiteur, mettant au défi sa perception des œuvres et des rapports inattendus qu’elles entretiennent  avec l’espace. Contrairement au célèbre postulat de l’art minimal « what you see is what you see », ce que l’on voit n’est pas toujours ce que l’on croit. » (Keren Detton Journal Le Quartier n°84)

Cette « association » se manifeste par un subtil côtoiement dans plusieurs  salles ( 1-2- 4) d’œuvres de l’inclassable Robert Breer (1926-2011) peintre sculpteur et cinéaste et de plus jeunes artistes : Pierre Labat (né en 1977 vit et travaille à Bordeaux) et Camila Oliveira Fairlough (née en 1979 à Rio de Janeiro vit et travaille à Paris).

Pierre Labat part du minimalisme pour, en fait, situer son œuvre dans une conquête de l’espace qui lui est confié, en jouant avec les formes et les échelles de matériaux divers. Deux œuvres « L’index des patiences », mur de béton cellulaire avec une ouverture en son centre, et « M.Anderson » jeu de tensions opposées, nous situent dans des espaces où nous ne savons si nous sommes le regard ou le regardé… si nous sommes à l’intérieur ou à l’extérieur…d’un « squelette d’un lieu à venir »(Keren Detton) …et qui, pour notre part, nous a fait revivre l’aventure de Jonas…

La peinture de Camila Oliveira Fairclough « se construit à la manière d’un répertoire qui puise ses sources aussi bien dans l’histoire de l’art que dans les systèmes typographiques ou les motifs graphiques repérés au gré de ses déplacements »(K.Detton). Curieusement l’artiste donne une sonorité à ses toiles en faisant appel à des textes de chansons, des langues différentes ou des choix chromatiques, des répétitions ou des espacements. Un conseil…prenez du temps devant Bad Blue… (salle 4).

Quant à Robert Breer plusieurs salles lui sont réservées qui permettent une relecture des liens entre ses films et ses sculptures. Artiste majeur du cinéma expérimental américain il a fréquenté les artistes cinétiques à Paris. Inspirés de ses tableaux ses premiers films voient défiler des fiches cartonnées de formes dessinées à la manière d’un « flip-book » et ce travail nous amène tout naturellement à apprécier ses sculptures voisines, modules géométriques animés par un moteur qu’il intitule « floats ».

A.d.T.  Quimper mai 2012

Le Quartier 10 Esplanade François Mitterrand Quimper Tel +33 (0) 2 98 55 55 77  www.le-quartier.net. Horaires : du mardi au samedi de 10h à 12h et de 13h à 18h. Dimanche et jours fériés de 14h à 18h.