Interventions & Contributions

Nos interventions en tant que collectionneurs

2012 : New York Université (NYU) - 14/11/2012

« Paroles de collectionneurs » est l’occasion par l’expérience de divers styles de collections privées de mieux appréhender le milieu de l’art contemporain et son marché et ses amateurs.

Une règle du jeu : venir accompagné d’un artiste, d’un critique, d’un historien d’art, d’un collectionneur, d’un curateur, d’un galeriste, d’un écrivain ou d’un amateur…

Un choix : pour la première année, n’inviter que des couples de collectionneurs.

À travers ces séances, il s’agira d’essayer de définir la place du collectionneur dans la création contemporaine, son rôle de mécène et sa position sur l’échiquier du marché de l’art.

Le monde de l’art, depuis quelques années, est bouleversé par des changements : mondialisation, affirmation politique et économique de certains pays, multiplication de manifestations nationales et internationales, nouvelles scènes émergentes, apparition de nouveaux collectionneurs… Tout cela induit de nouveaux comportements du marché de l’art et de nouvelles réflexions concernant les choix et orientations à travers l’élaboration d’une collection : passion, aspect patrimonial, placement financier ?  Toutes questions sur lesquelles nous reviendrons au cours de ces séances.

Une nouvelle génération de collectionneurs s’affirme de plus en plus. Des lieux s’ouvrent pour abriter les collections, les montrer ou présenter des expositions variées au public. Des histoires de collectionneurs avec des trajectoires diverses mais qui veulent toutes affirmer leur relation privilégiée à l’art de leur époque.

mercredi 14 novembre 2012 : paroles de collectionneurs

Evelyne et Jacques Deret, ce couple de collectionneurs se présente comme atypique puisque chacun d’eux collectionne des oeuvres différentes, mais vivent avec les deux choix dans un même endroit. De plus ils ont décidé de s’engager à montrer des artistes qu’ils soutiennent dans un lieu au coeur de Paris et par une belle initiative : Art [ ] Collector (http://www.art-collector.fr/)

2014 : Jeune Création table ronde - 02/11/14

La journée du dimanche 02.11 sera consacrée à une table ronde autour des questions sur l’existence de l’art hors des galeries et des collections, des avant-gardes dans les écoles d’art et les principes de médiation.

Les invités Cette table ronde réunira : Mounir Fatmi, parrain de l’édition Jeune Création 2014 / Jacques et Évelyne Deret, collectionneurs et fondateurs d’Art [ ] Collector / Sonia Recasens, critique d’art et rédactrice des cartels artistes de Jeune Création 2014 avec Julie Crenn / Romuald Roudier Theron, fondateur de la revue Contraintes.

Cette discussion sera animée par Isabelle de Maison Rouge, rédactrice en chef d’Art &, revue d’art contemporain en ligne, et Jérôme Pierre, artiste membre du comité Jeune Création.

2017 : Partition graphique à Souillac - 27/10/2017

Conférence E et J DERET le 27 octobre 2017 : « D’AMATEURS À COLLECTIONNEURS : UN PARCOURS DANS LE MONDE DE L’ART CONTEMPORAIN »

« Evelyne et Jacques Deret reviennent sur leurs parcours d’amateurs, de collectionneurs et enfin de mécènes de jeunes artistes français. Depuis 30 ans, ils ont une maison près de Saint-Céré et ont souhaité s’inscrire dans les activités culturelles locales en proposant des expositions de jeunes artistes qui associent “arts plastiques et sons”. Vendredi 27 octobre de 18h30 à 20h30 Salle du Bellay, Souillac

L’exposition propose des oeuvres des collections des Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse et des collectionneurs Madame et Monsieur Deret.

Les Abattoirs, Musée–Frac Occitanie Toulouse, associé au service culture de la communauté de communes des Causses et de la Vallée de la Dordogne (Cauvaldor) co- organisent une exposition d’art contemporain entre les murs de l’église Saint-Martin de Souillac, du 07 octobre au 19 novembre 2017. Les Abattoirs, Musée–Frac Occitanie Toulouse, à la fois Musée de France et Fonds Régional d’Art Contemporain au rayonnement national et international, développent une programmation d’expositions et d’aides à la production en partenariat avec les acteurs du territoire régional. Son équipe accompagne ainsi des projets d’expositions dans leurs processus de production, d’actions culturelles et éducatives fondés sur une volonté de rencontre et de partage autour des œuvres.  Favoriser la circulation et la connaissance de l’art contemporain, innover dans la transmission des pratiques artistiques actuelles, renforcer l’offre culturelle des territoires constituent la singularité de ses champs d’actions qui trouvent pour la première fois écho au sein de la Salle Saint-Martin de Souillac.

À l’invitation de la communauté de communes Cauvaldor, cette programmation originale a été conçue en résonance au festival de Jazz qui a lieu tous les étés pour mieux évoquer l’amour de Souillac pour ce genre musical. On retrouvera dans cette exposition un écho aux fonds d’archives de la bibliothèque de Souillac, les fonds Sim Copans et Robert Peyrillou, ses perspectives transdisciplinaires font dialoguer de concert le territoire des arts plastiques et visuels avec celui de la musique et du rythme. De ce mariage original résonne un harmonieux tintamarre faisant danser les images au tempo de bruits polymorphes et épars. Cette exposition se présente telle une partition sonore et gestuelle où les œuvres des artistes plasticiens trouvent un retentissement inédit. Harmonieuse et mélodieuse, cette sélection est aussi l’occasion de présenter un échantillon de la diversité des collections du musée des Abattoirs – Frac Occitanie Toulouse sur le territoire de la région d’Occitanie.

Des œuvres parmi les collections respectives des collectionneurs indépendants, familiers de la région du Lot, Evelyne et Jacques Deret, fondateurs d’Art [] Collector, rejoindront la sélection officielle des Abattoirs, Musée–Frac Occitanie Toulouse pour illustrer avec une autre fraîcheur : la thématique dialectique de la musique et de l’image contemporaine. »

Artistes présentés : Artistes de la collection Les  Abattoirs, Musée – Frac  Occitanie  Toulouse :  Valerio  Adami,  Pierre Alechinsky, Dove Allouche, Le Collectif ALaPlage, Edouardo Arroyo, Francisco Artigas, Florence Carbonne, Marc Dautry, Equipo Crónica, Charles Fréger, Mordecaï Moreh, Yazid Oulab, François Rouan, Bernhard Rüdiger, Marc Saint-Saens, Franck Scurti, Kasuo Shiraga, Béatrice Utrilla et Bertrand Arnaud, Claude Viallat. Artistes des collections Evelyne et Jacques Deret : Laura Bonnefous, Charlotte Charbonnel, Damien Marchal.

2018 : Colloque Angers - 20/03/2018

« CRÉATEURS ET COLLECTIONNEURS », DANS LE CADRE DU COLLOQUE « RÔLE ET PLACE DES COLLECTIONNEURS SUR LA SCÈNE ARTISTIQUE », 

Le podcast du colloque « Rôle et place des collectionneurs sur la scène artistique »

Les Musées d’Angers, l’Université d’Angers et le Pôle Arts visuels Pays de la Loire organisaient conjointement un colloque d’ampleur nationale intitulé « Rôle et place des collectionneurs sur la scène artistique » les 16 et 17 mars 2018. Retrouvez ci-dessous en écoute les différentes tables-rondes de ces deux journées.

Derrière le profil largement médiatisé de collectionneurs milliardaires, spéculateurs, manipulant les cotes des artistes, se cache dans la réalité une multitude d’individus consacrant une bonne partie de leur temps et de leur argent à constituer des collections singulières. En écho à l’exposition du musée des Beaux-Arts d’Angers : Collectionner, le désir inachevé, qui présente cinq regards de collectionneurs sur la création contemporaine, ce colloque a pour objectif de jeter un coup de projecteur sur cette population souvent discrète qui, en complément, en marge, en miroir, en opposition parfois des choix institutionnels, participent à la construction d’une histoire de l’art multiple et s’engagent sur les scènes artistiques en soutenant artistes, galeries et institutions.

Quels sont les principes qui guident dans des contextes différents, l’élaboration des collections comme récits de notre époque ? Quel est l’impact des conditions sociologiques, médiatiques, économiques sur leur constitution ? Durant trois demi-journées, collectionneurs et professionnels du monde de l’art s’interrogeront sur la place qu’occupent les collectionneurs dans la dynamique de la vie artistique des territoires. La première demi-journée évoquera différents profils de collectionneurs. La deuxième demi-journée s’intéressera au rôle des collectionneurs dans la construction de la valeur économique des œuvres. Enfin, la dernière demi-journée mettra en lumière la place qu’occupent les collectionneurs dans l’animation de la vie artistique et leur relation avec les institutions.

Le colloque est organisé avec le soutien de la DRAC des Pays de la Loire, la Région des Pays de la Loire et Keolis Angers.

Programme du colloque

Table ronde : L’engagement des collectionneurs sur la scène artistique Regards croisés, collections privées/collections publiques

Modérateur : Philippe Piguet, Critique d’art, Commissaire d’expositions indépendant

« Les collectionneurs sont des acteurs engagés dans la vie artistique de leur territoire. Ils soutiennent les artistes en mettant à leur disposition des ateliers ou en finançant leurs expositions et catalogues. Parfois, ils garantissent aux galeries un minimum de chiffre d’affaires pour leur permettre de poursuivre leur travail de promotion. Directement ou à travers des associations, ils contribuent à la vie des musées notamment par leurs dons ou leurs prêts. Certains créent leurs propres lieux d’exposition. Quels rôles jouent les collectionneurs dans la vie artistique locale ?

Comment collections publiques et privées contribuent elles à la construction d’une histoire de l’art multiple ? Quelles coopérations sont envisageables entre ces deux acteurs des scènes artistiques ?

Sophie Lévy, Directrice du Musée d’Arts de Nantes

Henri Griffon, Collectionneur et président du FRAC Pays de la Loire

Evelyne et Jacques Deret, Collectionneurs

Le conservateur du futur musée de Fontevraud – Donation Martine et Léon Cligman

2018 : Intervention cours sur l'économie de la culture - 08/10/2018

Intervention dans le cours « l’économie de la culture à l’Université Paris 1, auprès de Licence 2 arts plastiques »
à la demande de Victorine Grataloup directrice adjointe CNEAI, LES MAGASINS GÉNÉRAUX

2018 : Intervention à L’ISEA - 07/11/2018

Intervention à L’ISEA dans le cours d’Eve de Medeiros sur le dessin.

Nos contributions à travers des prêts d’œuvres

2014

Jérôme Zonder
pour une exposition personnelle au lieu unique, Scène Nationale – à Nantes du 1er février au 24 mai 2014

  • Les fruits du dessin # 1, 2013, Fusain et mine de plomb sur papier, 24 x 32 cm
  • Les fruits du dessin # 8, 2015, Fusain et mine de plomb sur papier, 24 x 32 cm

Françoise Pétrovitch
pour une exposition au Musée des Beaux-Arts de Chambéry du 7 novembre 2014 au 9 février 2015.

2015

Jérome Zonder
pour une exposition personnelle « Fatum » à la Maison Rouge en mai 2015

  • Les fruits du dessin # 1, 2013, Fusain et mine de plomb sur papier, 24 x 32 cm
  • Les fruits du dessin # 8, 2015, Fusain et mine de plomb sur papier, 24 x 32 cm

2017

Laura Bottereau et Marine Fiquet
pour une exposition Traversées Ren@rde du 21 octobre au Centre d’art, Le Transpalette à Bourges : un dessin de la série « S’horrifier de l’orifice », 2016, Encre de Chine et feutre, 50 x 40 cm

Partition graphique , expo à Souillac salle Saint-Martin 7/10 au 9/11

Les Abattoirs, Musée–Frac Occitanie Toulouse, associé au service culture de la communauté de communes des Causses et de la Vallée de la Dordogne (Cauvaldor) co- organisent une exposition d’art contemporain entre les murs de l’église Saint-Martin de Souillac, du 07 octobre au 19 novembre 2017.

Les Abattoirs, Musée–Frac Occitanie Toulouse, à la fois Musée de France et Fonds Régional d’Art Contemporain au rayonnement national et international, développent une programmation d’expositions et d’aides à la production en partenariat avec les acteurs du territoire régional. Son équipe accompagne ainsi des projets d’expositions dans leurs processus de production, d’actions culturelles et éducatives fondés sur une volonté de rencontre et de partage autour des œuvres.  Favoriser la circulation et la connaissance de l’art contemporain, innover dans la transmission des pratiques artistiques actuelles, renforcer l’offre culturelle des territoires constituent la singularité de ses champs d’actions qui trouvent pour la première fois écho au sein de la Salle Saint-Martin de Souillac.

À l’invitation de la communauté de communes Cauvaldor, cette programmation originale a été conçue en résonance au festival de Jazz qui a lieu tous les étés pour mieux évoquer l’amour de Souillac pour ce genre musical. On retrouvera dans cette exposition un écho aux fonds d’archives de la bibliothèque de Souillac, les fonds Sim Copans et Robert Peyrillou, ses perspectives transdisciplinaires font dialoguer de concert le territoire des arts plastiques et visuels avec celui de la musique et du rythme. De ce mariage original résonne un harmonieux tintamarre faisant danser les images au tempo de bruits polymorphes et épars. Cette exposition se présente telle une partition sonore et gestuelle où les œuvres des artistes plasticiens trouvent un retentissement inédit. Harmonieuse et mélodieuse, cette sélection est aussi l’occasion de présenter un échantillon de la diversité des collections du musée des Abattoirs – Frac Occitanie Toulouse sur le territoire de la région d’Occitanie.

Des œuvres parmi les collections respectives des collectionneurs indépendants, familiers de la région du Lot, Evelyne et Jacques Deret, fondateurs d’Art [] Collector, rejoindront la sélection officielle des Abattoirs, Musée–Frac Occitanie Toulouse pour illustrer avec une autre fraîcheur : la thématique dialectique de la musique et de l’image contemporaine.

Artistes présentés : Artistes de  la  collection  Les  Abattoirs, Musée – Frac  Occitanie  Toulouse :  Valerio  Adami,  Pierre Alechinsky, Dove Allouche, Le Collectif ALaPlage, Edouardo Arroyo, Francisco Artigas, Florence Carbonne, Marc Dautry, Equipo Crónica, Charles Fréger, Mordecaï Moreh, Yazid Oulab, François Rouan, Bernhard Rüdiger, Marc Saint-Saens, Franck Scurti, Kasuo Shiraga, Béatrice Utrilla et Bertrand Arnaud, Claude Viallat. Artistes des collections Evelyne et Jacques Deret : Laura Bonnefous, Charlotte Charbonnel, Damien Marchal.

Laura Bonnefous série syncopate

Haut bois au bord du cyan, 2015 120 x 80 cm Tirage Papier Fine Art Mat contrecollé avec chassis

Violoncelles et ciel bleu, 2015 120 x 80 cm Tirage Papier Fine Art Mat contrecollé avec chassis

 Charlotte Charbonnel

Train begin tiges en inox et conformateur 34x30cm pièce unique

Damien Marchal

La connaissance par l’obstacle, 2013

Dessins à l’encre de Chine sur papier pur coton fabriqué sur forme ronde, 680g bord frangé, dimensions : 85,5 x 67,5 cm encadréTudi Deligne
dans le cadre de l’exposition monographique organisée par la Fondation pour l’art contemporain Claudine et Jean-Marc Salomon, à la Fabric, en  septembre à Annecy.

2018

Château du Rivau
dans le cadre de l’exposition Le beau, la belle et la bête Exposition d’art contemporain du 1er avril – 5 novembre 2018 :

  • Charles Freger, Jeanne à la tour, Photographie, 2016, 79 x 103 cm
  • Marie Boralevi, Femme Lointaine, graphite et technique mixte sur papier Japon, 2014, 100 X 70cm

www.chateaudurivau.com

Château de Chambord
« Jérôme Zonder à Chambord »

  • Les fruits du dessin # 1, 2013, Fusain et mine de plomb sur papier, 24 x 32 cm
  • Les fruits du dessin # 8, 2015, Fusain et mine de plomb sur papier, 24 x 32 cm
  • Les fruits de McCarthy # 13, 2015, Fusain et mine de plomb sur papier, 32 x 24 cm

https://www.chambord.org/fr/agenda/exposition-jerome-zonder-chambord/

Souillac Ballet Mécanique
Dans le cadre du programme Résurgence II, programme culturel annuel de Cauvaldor.

Prêt d’œuvre de Sabine Delahaut et De Santiago Torres dans l’exposition «Ballet Mécanique » qui rassemblait  Gian Marco Agazzi, Jean-Marc Andrieu, Martin Arnold, Virginie Barré, Robert Breer, Angela Bulloch, Louis Cane, Gérard Collin-Thiébaut, Dewar et Gicquel, , Daniel Dezeuze, Pierre Fauret, Jean-Claude Gagnieux, Hervé Imbault, Bertrand Lamarche, Claude Lévêque, Léa Lublin, Alain Séchas, Tino, , Gisèle Vienne. Œuvres des collections des Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse, du Frac Occitanie Montpellier, de l’Artothèque du Lot et des collectionneurs Evelyne et Jacques Deret : Sabine Delahaut et Santiago Torres

Et CONFÉRENCE « La pratique du numérique chez l’artiste Santiago Torres » Jeudi 1 novembre

Introduit par le collectionneur Jacques Deret, l’artiste Santiago Torres qui expose l’œuvre composition couleur 29.5 à la salle Saint-Martin, nous présentera ses créations immersives et interactives. Influencé par les jeux vidéo et par sa relation personnelle avec les pionniers de l’art cinétique et de l’art cybernétique, cet artiste envisage l’art comme la pure traduction de l’idée de liberté, de créativité, de réflexion, de rupture des barrières de l’image fixe.

Lorient – Massinissa Selmani
Dessin L’horizon était là, 2016 Graphite on digital pigment print 67 x 98 cm dans  le cadre de l’exposition Itinéraires graphiques 4
Rencontre avec les étudiants de l’EESAB / Conférence-rencontre avec Evelyne et Jacques Deret, collectionneurs, à l’occasion de l’exposition de Massinissa Selmani. EESAB-site de Lorient

Itinéraires graphiques 4ème édition
8 lieux d’expositions, 4 villes, dessin, estampe, photo, illustration, vidéo, installation… Initié en 2010 par l’École européenne supérieure d’art de Bretagne et la ville de Lorient, cet événement met en relief l’univers graphique contemporain. à chaque édition, les organisateurs confient la direction artistique à un nouvel invité !

Le mot de Frédéric Malette, directeur artistique, dessinateur et plasticien

« Les Itinéraires Graphiques 2018 ont été imaginés et construits sous le signe de la passion, celle-là même qui détermine la marche du monde des hommes. Car ce sont les passions – à moteurs narratifs puissants – qui permettent de réguler et d’éviter la dissolution du monde. Elles nous confrontent au mouvement même de la vie et à son flux. Elles sont la conscience de notre possible. Et devant l’implacable fascination que nous portons aux images abondantes de nos sociétés, notre révolte s’abrutit. Les œuvres présentées dans cette 5e édition tranchent, paniquent, réveillent notre docilité politique. Ce qui se dessine dans ces Itinéraires Graphiques 2018, c’est la possibilité de penser l’unité à travers la représentation de la vie dans son absolue contingence et son irréductible diversité. »

Nos contributions à travers le Réseau Entreprendre

Jacques Deret est actif dans le réseau Entreprendre du 93 depuis plus de dix ans.

Et il est vice-président du réseau entreprendre du 9 . Il a contribué à ce titre, au projet de de résidences en entreprise et à leur mise en œuvre dans le cadre d’un partenariat entre le réseau entreprendre, le ministère de la culture et les DRAC. Ce projet permet de rapprocher les territoires, les PME et les artistes

Le principe de ces résidences est inscrit au programme «Résidences d’artistes en entreprises» du ministère de la Culture, et s’inspire des conclusions du séminaire « Art & Mondes du travail » qui s’est tenu en 2015 et a réuni des artistes, des syndicalistes, des entrepreneurs, des comité d’entreprises et des acteurs de l’action culturelle. Il a permis de confronter leurs attentes, de cerner les enjeux du rôle de l’art et de l’artiste dans l’entreprise.

Treize entreprises, dans neuf régions métropolitaines et d’outre-mer, ont signé la charte « art et mondes du travail » et s’apprêtent à accueillir 13 artistes en résidence.

Ce projet montre le rôle que les artistes peuvent jouer au sein de l’entreprise. En effet, se développer, inventer, innover, sont des valeurs communes à l’art et à l’entreprise. Le nouveau programme de résidences devrait encore en témoigner à travers les treize projets retenus.

  • L’entreprise Siegwerk, spécialiste des encres industrielles permettra à l’€™artiste Joséphine Kaeppelinde développer ses stratégies d’exploration artistique du monde du travail, dans son usine d’Annemasse (région Auvergne-Rhône-Alpes).
  • La société Michelinmettra son savoir faire et ses technologies au service d’un projet de sculpture de Sarah Masuger à Clermont-Ferrand (région Auvergne-Rhône-Alpes).
  • La société Fontanille à Saint-Marcel (région Auvergne-Rhône-Alpes) aidera Jérémy Gobéà réaliser des sculptures dans un tissu biodégradable favorable à la protection et au développement des coraux marins.
  • EDF, investi en Guyane dans la protection des ressources en eau, accompagnera Laurent Valeradans la réalisation de photographies et d’installations d’œuvres monumentales ayant cette question pour thème.
  • L’usine Renaultde Cléon (région Normandie) tentera de répondre à la proposition de Jonathan Loppin de « produire l’informe » au sein de leur fonderie d’aluminium.
  • La société événementielleLes Ortigues à Peujard (région Nouvelle-Aquitaine) mettra ses savoir-faire et ses artisans au service de Rémi Groussin et de son projet de production de sculptures utilisant des matériaux de récupération.
  • La société Monierà Aix-en-Provence (région Provence-Alpes-Côte d’Azur) recevra Lara Almarcegui, artiste espagnole qui trouvera dans cette usine de fabrication de tuiles une nouvelle occasion de s’interroger sur les villes en phase de transformation (construction, développement urbain, usure et dégradation de zones d’habitat).
  • A2C services, entreprise de nettoyage sur mesure, etPébéo, fabricant de peintures à Gémenos (région Provence-Alpes-Côte d’Azur), mettront au point un projet de gamme de couleurs à partir d’une récolte de suies porté par le duo d’artistes Berdaguer et Péjus.
  • La société Adhexà Dijon (région Bourgogne-Franche-Comté) continue son programme d’aide à la production des artistes qu’elle invite régulièrement en permettant au collectif Nøne Futbol Club de concevoir un dispositif industriel de production de textes.
  • L’entreprise Rousseau Clôturesà Domloup (région Bretagne) favorisera l’immersion de Laurence de Leersnyder au sein de l’entreprise en vue d’échanger avec les ouvriers et d’optimiser les ressources de l’usine pour la création du projet final.
  • La Compagnie Française du Boutonà Pantin (région Île-de-France) mettra son savoir faire très particulier au service de Sarah Favriau qui trouvera l’occasion d’exprimer une nouvelle lecture de ces objets du quotidien. https://www.reseau-entreprendre.org/fr/blog/reseau-entreprendre-encourage-les-residences-dartiste-en-partenariat-avec-le-ministere-de-la-culture/
  • Le laboratoire de technologies sensorielsCertesens à Tours (région Centre) sera l’environnement idéal pour le travail d’Alexandra Riss dont les œuvres cherchent à entraîner le spectateur au cœur d’un dispositif qui interroge sa perception.
  • Pendant plusieurs mois, la briqueterie de Nagenà Saint-Marcel Paulel (région Occitanie) et l’artiste Nicolas Daubanes partageront leurs savoir-faire de manière à créer des œuvres collaboratives à partir de la matière première, des produits céramiques de l’entreprise et au rythme des gestes et outils des collaborateurs

Résidence de Nicolas Daubanes à la briqueterie de Nagen à Saint-Marcel Paulel © Nicolas Daubanes

http://www.culture.gouv.fr/Thematiques/Arts-plastiques/Art-dans-l-espace-public/Art-et-mondes-du-travail/Residences-d-artistes-en-entreprises-programme-2017-2018

EN SAVOIR PLUS – LES ARTICLES SUR LES SITES DES DRAC