Le coup de coeur d’Evelyne pour une jeune graveuse : Marie Boralevi

Marie Boralevi grave et dessine des personnages puissamment saisissants. Elle les promène au fil de ses œuvres, les met en situation et en dialogue tout au cours  de son travail. Dans les scènes qu’elle propose, les bêtes investissent  le papier nous plongeant  dans des scènes violentes, primitives et cependant sophistiquées. Ces bêtes semblent sorties tout droit de ces rêves que l’on n’en finit pas de faire,  tout  comme l’on n’en finit jamais avec son enfance ! Le sens est à trouver, l’histoire reste à inventer pour chacun.

Je l’ai découverte en mai 2010  lors des États-Généraux de la Femme où elle avait été retenue pour une exposition à Science Po, Paris, lors de la  journée de clôture des États-Généraux de la Femme. Et elle a d’ailleurs fait l’objet d’une publication dans le magazine ELLE du 7 mai 2010.

Je n’ai eu de cesse de la retrouver et j’ai eu le plaisir d’être sa première collectionneuse.  J’aime beaucoup son travail pour sa puissance et sa délicatesse à la fois : puissance des thèmes, puissance de la gravure et délicatesse du traitement sur le papier.

Elle en dit elle-même :

« Dans ces constellations où les bêtes abondent, j’erre, je traque et je voyage. Doucement, les visions que mes entrailles enfantent, se dilatent dans une chevelure infinie. Je me tiens là où se forme, sous le ciel de la conscience, l’étendue d’un territoire »

( voir sur son site : marieboralevi.fr)

Elle vit et travaille à Paris.

Elle est diplômée Ecole Supérieure des Arts et Industries Graphiques Estienne de  Paris  (Diplôme des Métiers d’Art, option Gravure2009) et de l’ Ecole Supérieure des Arts Appliqués Duperré, Paris. 2011, après avoir commencé une  Licence d’histoire de l’art (licence1) en 2006.

Elle sera exposée du 5 février 2013 – 16 mars 2013 dans le cadre de l’exposition Jeunes Créateurs 2013 au Centre Culturel Les Passerelles Pontault-Combault,
(17 Rue Saint-clair – 77340 Pontault-Combault) avec un vernissage le samedi 9 février à 12h00.